Warning: ini_set() [function.ini-set]: A session is active. You cannot change the session module's ini settings at this time in /home/lagaudefvd/www/Site_Mairie/ecrire/public/assembler.php(610) : eval()'d code on line 16

Site de la commune de La Gaude     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Agenda

Article

Jazz sous les Bigaradiers

XXIème Rencontres de Jazz de La Gaude
Organisées par la commune de La Gaude et l’association So What
10 scènes, 10 orchestres
du 16 au 25 novembre 2017
|center

Sous la présidence d’honneur de Barre Phillips, le contrebassiste aux 200 CD
Le bonheur est sous les bigaradiers
 

Du frais et du convivial à La Gaude.
Ni Jazz à Nice, ni Jazz à Juan, mais tout proche de la Côte, un Festival « uniquement de Jazz » qui fête sa XXI° édition. Signe de son succès populaire, il reste fidèle à sa formule qui offre au public et aux musiciens la rencontre des « pointures » internationales et du meilleur du Jazz azuréen, pendant dix jours de concerts.

Le meilleur du Jazz international…rencontre le top du Jazz national…et les plus talentueux des musiciens de la Côte d’Azur
La Gaude, terre d’évènements, et le festival "Jazz sous les Bigaradiers" reste un de ces rares moments où l’on peut encore assouvir ce plaisir de "vivre ensemble" dans plus de dix lieux différents.

Demandez le programme :

jeudi 16 novembre à 19h 30
  • En avant-première au Théâtre Alexandre III à Cannes : HEPTATOMIC
Le septet HEPTATOMIC de la pianiste belge Eve Beuvens
Après Anne Quillier et Anne Pacéo les années précédentes, la collaboration de Jazz sous les Bigaradiers avec le Théâtre Alexandre III de Cannes Continue la découverte des remarquables talents de Jazz au féminin. Depuis la sortie de son premier album "Noordzee" paru en 2008, la pianiste belge Eve BEUVENS poursuit sa quête d’une harmonie des contrastes et d’une musique sans artifice aux couleurs de plus en plus riches. Elle a décidé de s’éloigner des formules intimistes qu’elle affectionnait et a crée "HEPTATOMIC", un groupe solide mêlant jeunes talents et valeurs établies. On retrouve les influences de Monk ou d’un Mingus déchaîné.
Une musique flamboyante par un groupe hors du commun, pétri de talent.

samedi 18 novembre à 21 heures
Réservations au 04 93 26 23 92
  • En avant-première à l’Espace La Passerelle du Port de Nice : la Compagnie SO WHAT
"La Passerelle" est un nouvel espace inclassable qui vient d’ouvrir au Port de Nice : lieu de théâtre et de culture, peinture, sculpture, photo, musiques…
Animé par Eric Aubertin et Nicolas Carré, qui avaient fait les beaux jours du Bar du Marronnier à La Gaude, cet espace aussi ambitieux que débonnaire fait un clin d’oeil au festival de Jazz sous les Bigaradiers en recevant la Compagnie SO WHAT.


lundi 20 novembre à 21 heures
Tarif cinéma sans réservation
  • En partenariat avec les Rencontres Cinématographiques de Vence à La Coupole : FRANCK TASCHINI TRIO suivi de la projection du film "SING STREET" de John Carney
Depuis des années, Jazz sous les Bigaradiers s’associe avec les Rencontres Cinématographiques de Vence pour proposer une soirée concert et cinéma. C’est le remarquable trio du saxophoniste Franck Taschini, entouré de l’accordéoniste Frédéric Vial et du contrebassiste Philippe Brassoud, qui assurera la partie concert.
Le film choisi cette année, "SING STREET" de John Carney, a fait sensation à Deauville en 2016. C’est l’histoire exaltante d’un groupe de jeunes Irlandais des années 80 pour qui la musique rock est un joyeux exécutoire à la crise économique et aux difficultés personnelles.
A ne pas manquer !


mardi 21 novembre à 20 heures
Réservations au 06 13 14 86 19
  • à la Séguinière LOOKING UP PROJECT
Le pianiste Jean-Baptiste BOLAZZI avait déjà régalé le public de Jazz sous les Bigaradiers en trio, avec son hommage à Michel Petrucciani. Il nous revient en quartet avec des musiciens italiens exceptionnels pour quelques moments d’anthologie.
Explosivité, sensibilité et humour… Des thèmes de films déconstruits et réinventés avec le grand talent des musiciens et l’unité d’un groupe cohérent.


mercredi 22 novembre à 20 heures
Jazz et resto dans trois établissements Gaudois

  • Restaurant La Gaudriole : le duo JEAN-FAUCHIER et PATRICK SINGERY
Il s’agit d’un duo inhabituel en Jazz, celui de la guitare et de l’harmonica. Le talent et l’émotion, au service d’un répertoire varié autour des standards du jazz. La guitare de Jean-Marc Fauchier est le leader du groupe Café de l’Est.Il sera ici en duo, avec Patrick Singery, un musicien de grand talent qui pratique un instrument combien important dans l’histoire du blues mais qui tient également son rôle dans le Jazz : l’harmonica.

Réservations au 04 93 24 88 88
 
  • Restaurant Longo Mai : UM’ A ZERO
Du Brésil, c’est sûr, il y en a, avec le trio transalpin.
Valbilène Couthino, la chanteuse, ne peut ni ne veut renier ses origines et il faut dire qu’elle crève l’écran. Une voix chaude, vibrante, tout à tour douce et percutante, bref tous les ingrédients des plus grand et grandes villes de cette musique, sans omettre quelques impros éclatantes en scat qui nous ramène au jazz. Le jazz, d’ailleurs, le trio en est imprégné avec le guitariste Riccardo Anfosso et le batteur Enzo Cioffi, deux habitués de différentes formations transalpines ou monégasques. Un accompagnement magistral et profond, mais aussi des solos brillants et inspirés…
Et tout cela ne serait rien sans l’immense plaisir de faire de la musique ensemble, de le partager avec le public ; des musiciens complices avec un sourire jusqu’aux oreilles…

Réservations au 06 42 97 27 66
  • Restaurant Mirabelle : DJALAMICHTO QUARTET
Du Jazz Manouche, certes mais pas que… Prenez quatre jeunes gens, les deux pieds dans leur époque, ce qu’il faut d’humour, de sensibilité et d’énergie. Ajoutez-y deux bonnes poignées de guitares qui swinguent et qui chantent, une dose de clarinette explosive, mélangez le tout avec une bonne louche de contrebasse muscléepour faire monter la sauce. Saupoudrez tout cela d’élégance piquée à Django, d’un peu de douceur des balades de Coltrane et du feeling saveur manouche….
Vous y êtes !

Réservations au 04 93 58 87 22

Jeudi 23 novembre à 20 heures
Réservations à assowhat@free.fr
  • CHOPIN JAZZ QUARTET au So What
 La musique de Chopin est un puits intarissable pour un trio de Jazz.
Comment ne pas être séduit par ce génie qui un siècle avant l’avènement du jazz excellait dans l’art de l’improvisition ? Chaque note de sa musique résonne encore comme si elle avait écrite hier. Ses mélodies traversent tranquillement le temps. C’est cette intemporalité qui permet d’entrer dans l’intimité de cette oeuvre par le biais d’une approche jazzistique.
Le piano reste évidemment la pièce maîtresse de cette musique, mais la contribution de la contrebasse et de la batterie démontre s’il en était besoin, à quel point la maître était en avance sur son temps. Les plages d’improvisation permettent d’extrapoler son intuition sans jamais trahir ses intentions. C’est avec une grande humilité que le trio aborde ce magnifique répertoire, et vous fera partager le bonheur d’interpréter la musique d’un si grand compositeur.



vendredi 24 novembre à 21 heures
Réservations à assowhat@free.fr
  • RYOKO NURIKI et BRIGHT MOMENTS au So What
Par ses compositions novatrices, à la fois raffinées et jubilatoires, à la croisée du jazz et de la musique impressioniste et traditionnelle, la pianiste japonaise Ryoko Nuriki marie avec brio la performance musicale à l’élégance visuelle. Jamais à court d’inspiration, sans esbrouffe ni effet racoleur, sa musique surprend par son audace, tel un véritable bouquet sonore aux teintes multicolores, sachant doser avec justesse les nuances vives et pastel, happant l’auditeur dans d’incessants tourbillons aux rythmes aériens. Ses mélodies ornées de subtiles tonalités asiatiques font preuve d’un lyrisme d’une incroyable éloquence.

 Bright Moments est un groupe mythique, composé de certains des meilleurs musiciens de la région. Le nom du groupe est un hommage au non moins mythique flûtiste et saxophoniste Roland Kirk, un génie déjanté peu connu du grand public mais qui a inspiré des générations de Jazzmen. L’instigateur du projet, Eric Polchi, est lui aussi multi-instrumentiste et polyvalent. On en présente plus le pianiste et trompettiste Fred d’Oelsnitz, l’un des musiciens les plus créatifs qui soint. Le tromboniste Bela Lorant est passé du classique au jazz avec autant de talent. La section rythmique, avec le guitariste Olivier Giraudo, le contrebassiste Michel Romero et l’incomparable batteur Jean-Luc Dana légende de le scène niçoise, est évidemment à la hauteur de l’enjeu.


samedi 25 novembre à partir de 11 heures 
« Clôture officielle » des Rencontres : Harmonie Gaudoise apéritif offert à la population (repli salle de La Coupole en cas d’intempéries)

samedi 25 novembre à 21 heures
 Soirée de gala Salle de La Coupole
  •  PAOLO FRESU DEVIL QUARTET
Paolo Fresu est l’un des plus grands trompettistes de jazz d’aujourd’hui, l’un des plus titrés et l’un des sensibles et généreux. Paolo Fresu, c’est surtout une sonorité, pleine, claire, tranquillement joyeuse, dont il émane une certaine lumière, directement inspirée de ses maîtres, Miles Davis et Chet Baker. Formé lors d’un concert au Duc de Lombards le Paolo Fresu Devil Quartet l’associa à trois amis de longue date : Bebo FERRA( guitare), Paolino Dalla Porta ( contrebasse) et Stefano Bagnoli (batterie). La complicité qui lie les acteurs de ce quartet transpire. Tous ne font qu’un ou se complètent créant ainsi un feeling contagieux qui provoque à l’écoute un double sentiment de plénitude et de jubilation.
 
  • LA COMPAGNIE SO WHAT
La Compagnie pratique depuis vingt ans une musique de Jazz écrite et improvisée : une musique jubilatoire, d’écoute et de respect entre musiciens.
Résultat : des mélodies écrites et des improvisations joyeuses, un mélange de fusion jazz, de musique contemporaine, une musique imaginée pour le public et la scène. Des compositions et des standards revisités, un désir commun de se retrouver autour d’un même langage, celui d’une musique d’aujourd’hui, vivante, libre, festive, créative.
Des images musicales inspirées par la couleur et la sonorité d’une Côte d’Azur vivante.
Avec Alex Benvenuto : clarinette basse, Laurent Lapchin : trompette, Thomas Guillemaud  : sax soprano, José Sérafino : guitare, Jean-Marc Laugier : contrebasse, Cédric Fioretti : batterie

Réservations de la soirée du samedi 25 novembre
au 04 93 59 41 52 ou sur assowhat.free.fr
Tarif unique 15 €uros


Lundi 20 et mardi 21 novembre

Les écoles du Jazz dans les écoles de La Gaude
Comme chaque année, le festival associe les écoliers de La Gaude aux festivités par une initiation au jazz qui se déroule dans les écoles mêmes. Les écoliers participent par ailleurs depuis la rentrée à la réalisation d’œuvres sur le thème du jazz qui seront exposées salle de La Coupole pendant la durée du festival.

Rechercher sur ce site :
{Site de la commune de La Gaude} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional